"Porte Nef" — Malo Lacroix In Aeternam Vale x Maxime Aumon

Entre narration et image, Porte Nef est une aventure surréaliste et humaine  aux multiples rendus tels que la photographie, le documentaire, le live audio visuel.
Maxime Aumon regarde au loin, vers le nord sibérien. Il imagine sa structure comme un avion sans ailes traversant l’Oural, poussée par les humains. Un groupe d’hommes se met en marche, poussant l’avion de Vorkouta, ancien Goulag jusqu’à Kharp, ville pénitentiaire de l’Oural polaire. Une marche de plus de 150 km dans le Nord Sibérien bien loin de Moscou,  réalisée en août 2017.
Démarche photographique : Porte Nef est un documentaire où l’œil cherche le figuratif, l’absurde et l’horizon.  Piqué par l’avion et l’étrangeté du geste, Malo Lacroix et Maxime Aumon filment et photographient ce souvenir d’un enfant partant à l’aventure, tirant derrière lui son chariot.  Le voyage est vécu comme un rêve éveillé, le point de vue cherche la couleur, les contrastes la présence des éléments, la difficulté physique.
L’Oural polaire est un univers étrange : des steppes immenses et vide où rugit le vent et où pullulent des nuages de moustiques. L’image est traitée sans détour ni truchement, la caméra suivant la marche à la mesure des saccades et du ressenti.  Malo se place alors comme observateur invisible, l’avion est l’objet des regards et de l’interrogation. Sorti de la ville, l’humain redevient curieux et admiratif face à l’objet et au voyageurs.
Live audiovisuel : Au delà de l’image, Porte Nef tend à évoquer l’ambiance sonore unique de l’Oural. Le compositeur In Aeternam Vale s’attache à traduire un espace fragile mais aussi particulièrement agressif. La composition mêle vent hurlant, rythme martial
et événements inquiétants à mesure que le trajet avance et que l’horizon se déploie. La forme sonore s’avère concrète, martelée comme pour évoquer la rudesse de l’environnement. La corrélation du son et de l’image malmenée par les bourrasques et le vrombisse-ment. est basée sur une esthétique commune, une matière absurde se dirigeant vers l’inconnu. Utilisant synchronisation sonore et langage narratif, le rendu final est un déploiement de masse résistant au réel.
Porte Nef est un ensemble multipliant les formes de rendu : texte écrit et prononcé, espace sonore, photographie, film documentaire et performance audio visuel.  La forme des propositions est capable d’adapter son format selon le contexte : il y a d’une part le format vidéo comprenant le documentaire traditionnel de 26mn et le live audio visuel / ciné concert d’environ 1 heure où In Aeternam Vale et Malo Lacroix recréent la trame narrative et sonore en directe. D’autre part le format photo : Maxime Aumon et Malo Lacroix ont pu réaliser de multiples clichés argentiques et numériques lors du périple.
In Aeternam Vale – Extrait audio du Live A/V « Porte Nef »
lire plus lire moins

© Photos & Vidéos par Malo Lacroix